Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
TPE Biomimetisme

TPE Biomimetisme

Menu

Troisième hypothèse:

Notre troisième est dernière hypothèse est que l’émission de lumière de la luciole est due à la bioluminescence :

La bioluminescence est le résultat d’une réaction chimique effectué par un organisme vivant au cours duquel il a produit et émis de la lumière en convertissant de l’énergie chimique en énergie lumineuse. Bien que semblable à la luminescence puisqu’elle produit également de la lumière froide (moins 20% de la lumière génère de la chaleur), elle n’est pas à confondre avec la phosphorescence où la fluorescence ou la lumière est réfractée (il n’y a pas déviation des rayons lumineux).

Le composé chimique à l’origine de la bioluminescence est la luciférine. Ce composé émet de la lumière par oxydation (phénomène physique au cours duquel il y a un échange d’électron) grâce à l’intervention de la luciférase (une enzyme clé de la bioluminescence puisqu’elle va catalyser la réaction chimique).

La luciole possède de la luciférine et de la luciférase : la luciole émet donc de la lumière par bioluminescence. Cependant, lle n’est pas la seule, d’autres organismes possèdent cette capacité de produire la lumière.

Cette émission de lumière est provoquée par une réaction chimique entre la luciférine (une protéine) et la luciférase (une enzyme) qui vont s’associer pour former un complexe. La luciférine est oxydée et la luciférase va catalyser cette oxydation. L’oxydation provoque l’excitation électronique de la luciférine : les atomes de cette protéine passent alors de l’état fondamental aux états excités, les atomes repassent de cet état instable à un état stable en libérant du dioxyde de carbone, en émettant de la lumière sou la forme d’un photon (une particule d'énergie élémentaire qui transmet l'interaction électromagnétique). En retournant à son état stable, la luciférine se sépare de la luciférase et un nouveau cycle peut commencer.